I’m not a victim…anymore. A true tale of Aspergirl naïveté that might surprise you. (in English and French)

In the run up to Valentine’s day, I am posting something fairly serious and very personal on behalf of men and women, especially women, who are naïve, who are gullible, who are easily roped in to relationships with narcissists and other dangerous and malevolent characters.
One Valentine’s day, I was rather seriously beat up by my then-live in partner. He came home in the morning very high, after having spent the night with his ex (a jealous cunning woman that didn’t want him, just didn’t want anyone else to have him). When I slapped him (lightly, I might add), he threw me across the room. Twice. He slammed my body over and over, into various pieces of furniture: a desk, a chair, a metal bin, a marble buffet top, and a slate floor. I suppose I’m lucky that I wasn’t killed. I was badly bruised, and yes, I do have photos, but I’ll be damned if I’m going to post them as I don’t want them showing up on Google. So you’re going to have to take my word for it. I would never ever lie about such a thing. My friends, my daughter and my sisters, those who saw the aftermath, know this to be true.
Narcissists can be very charming, for they are actors. They can be very intelligent, have a very kind and generous streak. They can do great public works, do charity events, be role models. They can even be autistic, while still having serious psychological problems like schizophrenia or split personality disorder alongside it. They will present the perfect image, they might promise you a good life, promise you true love, promise to protect you from “bad men” and then turn out to be the worst bad man you’ll ever meet. After the initial bribery and love-bombing—“you’re the only woman who understands me,” etc., they will begin to insult and tear you down and will use the very words they know will hurt the most. In my case, having gotten love from people around the world because of my words, I was told, “No one will ever love you because of the things you say”. This kind of brainwashing is insidious, and so very dangerous. It’s said to you with a kiss and a smile, maybe with a glass of wine, when your guard is down, and you take it on board and you believe it.
And after promising fidelity, they will openly cheat on you and then proclaim you ‘jealous’ when you rightfully protest.
This is the worst kind of evil to do to a person who has opened their heart to you and anyone who does this does not deserve the time of day from you, much less your intimacy, your trust, your loyalty, your respect and your love. Why do they choose you in the first place? There’s always a practical reason—they want to use you for something. And Aspergirls are ripe fruit for picking because we can be so gullible while at the same time, being powerful! They think we can ‘save’ them, and they know we are LOYAL. Mine said he knew he could do whatever he wanted because he knew I would never leave.
I went back to this person again and again, no one’s fault but my own (and the notoriously forgiving asperger naiveté) until I finally realized that while he wasn’t being violent with my body he was still being violent with my soul. One morning, I left abruptly for a short trip and never returned. I was ill for a month and exhausted, but I recovered.
As my readers will know, I like to use my experiences to help others, so that they will learn from my mistakes and avoid unnecessary trauma. The next time someone raises a fist or even their voice to you in a hurtful way, love and respect yourself and do not tolerate it. Not for an instant. Since then I have grown intolerant of insecure, inconsistent people who try to insult and bring you down to their level. While I am in some ways thriving, of course there are scars. My heart, like my back where he slammed it into a piece of furniture, bears a mark that will never leave. C’est la vie.
Please do not speculate on who my ex is, esp since the woman mentioned is a lawyer. Those comments will be removed. And no, I did not press charges. I honestly don’t know what the statute of limitations is in France but it’s likely passed. Lastly, do NOT give me pity. I don’t want it. I’m not a victim…anymore. I’m free.

La St Valentin approche, et j’écris une chose assez sérieuse et très personnelle au nom des hommes et des femmes, surtout des femmes, qui se laissent facilement entraîner dans des relations avec des narcissiques et autres personnages dangereux et malveillants.
Un jour de St Valentin, j’ai été assez sérieusement battue par celui qui était alors mon partenaire. Il est rentré le matin complètement drogué, après avoir passé la nuit avec son ex (une femme jalouse et rusée qui ne le voulait pas, mais ne voulait juste pas que quelqu’un d’autre l’ait). Quand je l’ai giflé (doucement, je précise), il m’a balancée de l’autre côté de la pièce. Deux fois.
Il a frappé mon corps encore et encore, contre divers meubles: un bureau, un chaise, une poubelle métallique, un buffet en marbre, et par terre. J’imagine que j’ai eu de la chance de ne pas être tuée. J’avais beaucoup de bleus et oui, j’ai des photos, mais je serai maudite si je les expose car je ne veux pas qu’elles apparaissent sur Google. Il faudra que vous me croyez sur parole. Je ne mentirais jamais à propos d’un tel sujet. Mes amis, ma fille et mes sœurs, celles qui ont vu l’après, savent que c’est vrai.
Les narcissiques peuvent être charmants car ce sont des acteurs. Ils peuvent être très intelligents, et avoir des traits gentils et généreux. Ils peuvent produire de grandes œuvres, participer à des événements de charité, être des exemples. Ils peuvent même être autistes, tout en ayant de sérieux problème psychologiques, comme la schizophrénie ou le trouble de la personnalité.
Ils vont afficher une image parfaite, peuvent vous promettre une belle vie, le grand amour, vous promettre de vous protéger de “mauvaises personnes”, et ensuite vous découvrirez que c’est la pire “mauvaise personne” que vous ayez rencontrée.
Après la corruption et les bombardements d’amour initiaux – “tu es la seule femme qui me comprenne”, etc, ils vont commencer à vous insulter et vous déchirer, et vont utiliser ces mêmes mots dont ils savent qu’ils vont vous faire le plus de mal. Dans mon cas, comme j’ai reçu de l’amour de gens partout dans le monde grâce à mes mots, il m’a dit “personne ne t’aimera jamais à cause des choses que tu dis.” Ce type de lavage de cerveau est insidieux et très dangereux. C’est prononcé avec un baiser et un sourire, peut être avec un verre de vin, lorsque vous avez baissé vos gardes, et vous l’écoutez et vous le croyez. C’est le pire mal qu’on puisse faire à une personne qui vous a ouvert son coeur, celui qui le fait ne mérite pas votre temps, et encore moins votre intimité, votre confiance, votre loyauté, votre respect et votre amour.
Pourquoi vous choisissent-ils, vous ? Il y a toujours une raison pratique – ils veulent vous utiliser pour quelque chose. Et les Aspergirls sont des fruits mûrs parce qu’on peut être tellement crédules et en même temps, être puissantes ! Ils pensent qu’on peut les “sauver”, et ils savent que nous sommes loyales.
Le mien a dit qu’il savait qu’il pouvait faire ce qu’il voulait parce qu’il savant que je ne partirais jamais. Je suis revenue vers lui encore et encore, et c’est uniquement de ma faute (voici la fameuse naïveté d’une Aspergirls qui pardonne tout) jusqu’à ce que j’ai enfin réalisé que même s’il n’était pas violent avec mon corps, il était quand même violent avec mon âme. Un matin, je suis juste partie pour un court séjour, et ne suis jamais rentrée. Pendant un mois j’ai été malade et épuisée, mais je m’en suis remise. Comme mes lecteurs le savent, j’aime utiliser les mes expériences pour aider les autres, pour qu’ils puissent apprendre de mes erreurs et éviter des drames inutiles.
La prochaine fois que quelqu’un élève sa main ou même sa voix contre vous d’une manière blessante, aimez-vous et respectez-vous assez pour ne pas le tolérer. Même pas pour un instant. Depuis cette expérience, je suis devenue intolérante envers les personnes en manque de cohérence et de sécurité, qui essaient de vous insulter et vous rabaisser à leur niveau. Et même si je vais bien, bien sûr il y a des cicatrices. Mon coeur, tout comme mon dos là où il l’a balancé contre les meubles, portent une marque qui ne partira jamais.
C’est la vie. S’il vous plaît, n’essayez pas de deviner qui est mon ex, surtout que la femme mentionnée plus haut est avocate. Les commentaires spéculant là-dessus seront supprimés. Et non, je n’ai pas porté plainte. Honnêtement, je ne sais pas quels sont les délais en France pour porter plainte, mais je suis sûre qu’il y a prescription.
Et enfin, n’ayez pas pitié de moi, je n’en veux pas. Je ne suis pas une victime, plus maintenant. Je suis libre.

Be the first to comment

Leave a Reply